Insolite : plus on se sent vieux, plus on vieillit !

Pour l’enquête, les personnes âgées devaient répondre à des questions sur leur propre perception d’elles-mêmes, celle de leur entourage, sur leurs expériences du vieillissement et de la fragilité, et, sur leur évaluation de leur propre santé et leur participation à la vie active et sociale.

Les conclusions des questionnaires montrent qu’une attitude de plainte et d’auto-vieillissement mène directement à un manque d'intérêt à participer à des activités sociales et physiques, à un plus mauvais état de santé, et à une qualité de vie médiocre et aussi aux regardes négatifs de la part des autres.

« En se voyant vieux et fragile, on agit comme si l’on est vieux et fragile », affirme un participant de l’enquête. Cette fausse perception engage les personnes âgées dans un cercle vicieux négatif. En effet, elles sont désengagées et ne cherchent plus ni à participer à des activités sociales et physiques bonnes pour leur santé et qui permettraient de diminuer les problèmes de santé liés à leur âge. Cette étude met en avant l’importance des facteurs psychologiques pour la santé et l’autonomie des personnes âgées.


Lire la suite de l'article


Accouchement : il peut provoquer un syndrome de stress post-traumatique... chez les pères !

Topsanté - Le 16 Avril 2013

| Catégorie : Beauté  
Selon des chercheurs de l’Université d’Oxford, les services de néonatologie ne prêtent pas assez attention aux pères en cas d’accouchement difficile. Certes, s’il est normal de s’occuper en priorité de la mère lorsqu’il y a des

Rein : une solution pour résoudre l’insuffisance rénale ?

Topsanté - Le 16 Avril 2013

| Catégorie : Beauté  
Ce prototype de rein recréé en laboratoire donne de l’espoir aux personnes souffrant d’insuffisance rénale. Des scientifiques du Massachusetts General Hospital de Boston ont réussi à fabriquer un rein et à l’implanter sur des rats. Cette

Dyslexie : le problème vient du cerveau

Topsanté - Le 16 Avril 2013

| Catégorie : Beauté  
Alors que la dyslexie est souvent assimilée à une paresse chez l'enfant, des chercheurs français ont révélé que le dysfonctionnement se trouve, en réalité, au niveau du cerveau. Ce trouble se manifeste par une difficulté particulière au moment