Insolite : au printemps, le cerveau opère un vrai nettoyage !

En effet, le cerveau efface les cellules endommagées (autophagie) et maintient les cellules souches neurales prêtes à les remplacer.

Ces chercheurs de l'Université du Michigan ont découvert qu'une protéine particulière, la FIP200, commande ce processus de nettoyage dans les cellules souches neurales chez la souris.

Sans FIP200, sans cette mise à jour, les cellules souches vitales pourraient être endommagées par leurs propres déchets et pourraient ne plus se transformer en cellules nerveuses.

Les scientifiques ont cherché à comprendre comment cet auto-nettoyage, l’autophagie, sur les cellules souches neurales fonctionnait.

Les résultats semblent permettre de comprendre pourquoi le cerveau et le système nerveux vieillissants sont plus sensibles à la maladie et à des dommages irréversibles. En effet le processus d’auto-nettoyage étant ralenti, il ne permet plus le remplacement des cellules endommagées ou malades. Les chercheurs pourraient utiliser cette étude pour prévenir et traiter les troubles neurologiques.

Sans le gène FIP200, les cellules souches neurales disparaissent : Le Pr Jun-Lin Guan, professeur de médecine moléculaire et génétique à l’UM et auteur principal de l’étude explique que « grâce à l'autophagie, les cellules souches neurales peuvent réguler les niveaux des espèces réactives de l'oxygène (ROS) ou radicaux libres qui peuvent s'accumuler dans certaines régions du cerveau et dont des niveaux anormalement élevés peuvent déclencher leur différentiation ». Les chercheurs montrent ainsi qu’en supprimant le gène FIP200, les cellules souches neurales meurent et les niveaux de ROS s’élèvent. Ils vont ensuite étudier les effets d’un dysfonctionnement de l'autophagie des cellules souches neurales pour mieux comprendre le processus dans les maladies neurologiques.


Lire la suite de l'article


Accouchement : il peut provoquer un syndrome de stress post-traumatique... chez les pères !

Topsanté - Le 16 Avril 2013

| Catégorie : Beauté  
Selon des chercheurs de l’Université d’Oxford, les services de néonatologie ne prêtent pas assez attention aux pères en cas d’accouchement difficile. Certes, s’il est normal de s’occuper en priorité de la mère lorsqu’il y a des

Rein : une solution pour résoudre l’insuffisance rénale ?

Topsanté - Le 16 Avril 2013

| Catégorie : Beauté  
Ce prototype de rein recréé en laboratoire donne de l’espoir aux personnes souffrant d’insuffisance rénale. Des scientifiques du Massachusetts General Hospital de Boston ont réussi à fabriquer un rein et à l’implanter sur des rats. Cette

Dyslexie : le problème vient du cerveau

Topsanté - Le 16 Avril 2013

| Catégorie : Beauté  
Alors que la dyslexie est souvent assimilée à une paresse chez l'enfant, des chercheurs français ont révélé que le dysfonctionnement se trouve, en réalité, au niveau du cerveau. Ce trouble se manifeste par une difficulté particulière au moment