Sécheresse intime : les applications locales soulagent la muqueuse

Le gel vaginal hydratant longue durée : les études cliniques ont montré que ce gel (sans hormone, sans parfum et sans paraben) possède un effet comparable à celui des hormones administrées localement. Il s’introduit dans le vagin grâce à son applicateur. Il suffit alors de presser le tube unidose. Action garantie pendant trois jours. Il s’utilise deux ou trois fois par semaine en dehors des rapports ou juste avant comme super-lubrifiant (il n’interfère pas avec l’efficacité des pré-servatifs et spermicides). Il faut compter plusieurs semaines de traitement, à adapter selon les besoins de chacune. Les lubrifiants intimes : associables au gel en traitement d’attaque, à base d’acide hyaluronique, ils s’étalent sur la vulve. Et s’utilisent aussi bien en dehors des rapports sexuels comme hydratants (deux ou trois fois par semaine), que pendant comme lubrifiants. La crème de soin : elle forme un film protecteur et hydratant dès la première application avec une pleine efficacité au bout d’une semaine. « Elle s’applique sur les muqueuses externes, le soir de préférence, deux ou trois fois par semaine, précise le Dr Micheline Moyal-Barracco, dermatologue. Attention, elle n’est pas compatible avec le préservatif. » 

Les pommades hydratantes : ces soins sont particulièrement adaptés en cas d’échauffement de la vulve (après le sport, les ébats amoureux, en cas de picotements ou de brû lures…). Une ou deux applications par jour, le temps de l’irritation. Les ovules : ils s’introduisent dans le vagin où ils forment un gel hydratant, cicatrisant et protecteur. Utiliser deux ovules par semaine le temps des symptômes.>> A lire aussi : Les conseils du gynéco pour améliorer votre vie intime


Lire la suite de l'article


Accouchement : il peut provoquer un syndrome de stress post-traumatique... chez les pères !

Topsanté - Le 16 Avril 2013

| Catégorie : Beauté  
Selon des chercheurs de l’Université d’Oxford, les services de néonatologie ne prêtent pas assez attention aux pères en cas d’accouchement difficile. Certes, s’il est normal de s’occuper en priorité de la mère lorsqu’il y a des

Rein : une solution pour résoudre l’insuffisance rénale ?

Topsanté - Le 16 Avril 2013

| Catégorie : Beauté  
Ce prototype de rein recréé en laboratoire donne de l’espoir aux personnes souffrant d’insuffisance rénale. Des scientifiques du Massachusetts General Hospital de Boston ont réussi à fabriquer un rein et à l’implanter sur des rats. Cette

Insolite : au printemps, le cerveau opère un vrai nettoyage !

Topsanté - Le 16 Avril 2013

| Catégorie : Beauté  
En effet, le cerveau efface les cellules endommagées (autophagie) et maintient les cellules souches neurales prêtes à les remplacer.Ces chercheurs de l'Université du Michigan ont découvert qu'une protéine particulière, la FIP200, commande ce