Rein : une solution pour résoudre l’insuffisance rénale ?

Ce prototype de rein recréé en laboratoire donne de l’espoir aux personnes souffrant d’insuffisance rénale. Des scientifiques du Massachusetts General Hospital de Boston ont réussi à fabriquer un rein et à l’implanter sur des rats. Cette expérience ouvre la voie à la réalisation d’autres organes tels les poumons, le foie ou le cœur. Concrètement, les chercheurs ont vidé le rein d’un rat avec une solution détergente. Cette enveloppe de collagène a ensuite été remplie par des cellules endothéliales humaines et des cellules rénales de rats de nouveau-nés. Une fois rempli, le bio-rein a été transplanté sur des rats dont un rein avait été enlevé. L’organe artificiel a filtré le sang et a commencé à produire de l’urine sans aucun saignement, rejet ni caillot, explique la revue Nature Medicine, où l’étude a été publiée. La route est encore longue avant de passer aux tests sur les humains, préviennent les scientifiques. Toutefois, l’objectif de cette expérience est d’aider les personnes souffrant d’insuffisance rénale dont le quotidien est rythmé par les dialyses, explique Harald Ott, du centre hospitalier du Massachusetts. Si les recherches sur cette technologie avancent, les patients en attente d’une greffe de rein pourraient recevoir de nouveaux organes dérivés de leurs propres cellules afin de limiter les risques de rejet, affirme le spécialiste de la médecine régénérative. >> A lire aussi : Prenez soin de vos reinsReins : c'est grave une pyélonéphrite ?


Lire la suite de l'article


Accouchement : il peut provoquer un syndrome de stress post-traumatique... chez les pères !

Topsanté - Le 16 Avril 2013

| Catégorie : Beauté  
Selon des chercheurs de l’Université d’Oxford, les services de néonatologie ne prêtent pas assez attention aux pères en cas d’accouchement difficile. Certes, s’il est normal de s’occuper en priorité de la mère lorsqu’il y a des

Insolite : au printemps, le cerveau opère un vrai nettoyage !

Topsanté - Le 16 Avril 2013

| Catégorie : Beauté  
En effet, le cerveau efface les cellules endommagées (autophagie) et maintient les cellules souches neurales prêtes à les remplacer.Ces chercheurs de l'Université du Michigan ont découvert qu'une protéine particulière, la FIP200, commande ce

Dyslexie : le problème vient du cerveau

Topsanté - Le 16 Avril 2013

| Catégorie : Beauté  
Alors que la dyslexie est souvent assimilée à une paresse chez l'enfant, des chercheurs français ont révélé que le dysfonctionnement se trouve, en réalité, au niveau du cerveau. Ce trouble se manifeste par une difficulté particulière au moment